La Vache Gourmande, Briey, Chalais

Les publicités sur les sets de table, ça sert quand même à quelque chose. Après l’Armailli à Clarens, c’est le deuxième restaurant qu’on teste grâce à ce support publicitaire.

Ce restaurant se trouve en-dessus de Sierre quand on monte à Vercorin. Depuis Zinal, en passant par Grimentz, c’est à environ une demi-heure si vous conduisez comme mon mari, en vous faisant plaisir… Sinon c’est plus long.

De l’extérieur, c’est tout mignon et on imagine qu’en été, la terrasse doit être très sympa.

vachegourmandefenetre

vachegourmandevache

L’intérieur est aussi biquet avec évidemment des vaches un peu partout.

vachegourmandesalle

Très bon accueil et bon service. Ici, pas d’hommes pour faire la cuisine ou servir. Que des femmes! C’est assez rare pour être souligné.

La carte nous propose en entrée des os à moëlle, des escargots, une crème brûlée salée et du foie gras maison.

En plat,  des tripes gratinées, une entrecôte beurre maison, une fondue au fromage et des fondues de viande (Bacchus, chinoise, anniviarde).

Ici, on pense aussi aux végétariens avec une omelette et sa salade ou des pâtes sauce du jour.

Pour les desserts, crème brûlée (sucrée…), coulant au chocolat, panna cotta et café gourmand.

A part la carte, il y a aussi les suggestions de saison comme la crème de courge, le boudin avec sa compote de pomme et sa purée, les rognons de veau, sauce moutarde, ou les moules marinières ou à la crème.

Le choix du jour : entrecôte beurre maison. La viande est un peu dure (la vache gourmande a beaucoup gambadé pour brouter!) et le beurre maison ressemble furieusement à un beurre industriel.

vachegourmandeentrecote

Les moules à la crème, magnifiquement préparées, mais un peu salées.

vachegourmandemoules

Les frites (maison!) sont certainement le meilleur « plat » du repas.

vachegourmandefrites

Mon mari le gourmand prend le café gourmand… pour le dessert. Un bon équilibre entre fruits (compote de pomme, abricot à l’eau-de-vie) et le chocolat (brownie, fondant).

vachegourmandedessert

Le service des plats est un peu long.

Le grain de sel :

Si l’occasion se présente, nous irons tester la terrasse l’été prochain.

 

Restaurant de Sorebois, Zinal

Ce restaurant est situé sur les pistes de ski de Zinal et propose un self-service, un service à table ou un buffet à volonté (pour les skieurs affamés!).

Nous y avons été au début de l’automne. Il y avait une proposition de menu-chasse. Ce que trois d’entre nous ont pris.

Pour commencer, une petite crème de courge au safran, très bonne,

soreboissoupe

ensuite un carpaccio de chamois aux épices de salaisons, sympa aussi,

soreboiscarpaccio

à suivre, un atriau aux trois saveurs, goût de foie pas trop marqué,

soreboisatriaux

et enfin, le clou du spectacle, les médaillons de cerf, garniture sauvage, servis avec une sauce goûteuse aux bolets et une polenta « gros-grains ».

Pour la petite douceur de fin de repas, le café gourmand, qui était très gourmand.

soreboiscafe

Pour ma part, j’ai choisi l’ardoise d’entrecôte de cerf, garniture automnale, donc de chasse, avec trois sauces, dont une aux bolets. La viande (et le reste d’ailleurs) était excellente.

soreboisplancharde

A part ça, l’assiette valaisanne, le risotto aux bolets, le magret de canard à l’orange, le roastbeef, sauce tartare, la croûte aux champignons ou au fromage, le rösti et saucisse de veau, le tartare de chasse, pour ne citer qu’eux.

Je n’ai pas testé en hiver avec tous les vacanciers, mais là c’était un très bon niveau de cuisine.

Quant au service, rien à redire. Tout le monde est sympathique et souriant.

Le grain de sel :

Pour les plus courageux, vous pouvez monter à pied (environ 2 heures). Sinon, il y a le téléphérique (ouf!).

soreboiscabine

Restaurant Le Sporting, Villars-sur-Ollon


sporting

Le point fort de ce restaurant est très certainement sa jolie terrasse avec vue sur les montagnes.

La cuisine est assez bonne, sans être extraordinaire. A la carte, il y a beaucoup de choix : différentes salades pour l’été, une dizaine d’entrées dont le carpaccio de boeuf ou le foie gras poêlé aux fruits et porto, en passant par le tartare de saumon mariné à l’échalote et aneth ou l’os à moelle à la fleur de sel.

Pour la suite, choix de risottos et de pâtes, comme le risotto aux morilles parfumé à l’huile de truffe ou les nouilles asiatiques aux légumes et poulet, des röstis, des poissons et crustacés (filets de perche meunière, queues de gambas flambées au cognac et piment).

Du côté de la viande, c’est très étendu. Par exemple, le magret de canard aux agrumes et miel, le suprême de poulet fermier aux délices de la forêt, l’entrecôte parisienne avec sauce au choix, le filet de boeuf Rossini, l’escalope viennoise, le tartare de boeuf.

Côté fromage, fondues, croûtes et raclette.

Il vaut mieux avoir une petite idée de ce qu’on a envie de manger, sinon on passe la soirée à choisir!

Tartare de thon et sa mousse d'avocat au wasabi
Tartare de thon et sa mousse d’avocat au wasabi
Feuilleté aux champignons frais
Feuilleté aux champignons frais
Sole meunière
Sole meunière
Risotto aux gambas, curry rouge
Risotto aux gambas, curry rouge
Ris de veau rissolé aux morilles
Ris de veau rissolé aux morilles

Le patron, très sympa, est aux aguets pour que tout se passe bien. Il surveille de près son personnel, dont notre serveur qui était un peu « speed »!

 

Le grain de sel :

Pour cet hiver, après une bonne journée de ski, allez tester la raclette ou la fondue!

 

Restaurant du Lac des Joncs, Les Paccots

Ce joli restaurant de montagne se situe, comme son nom l’indique, près d’un petit lac et sur les pistes de ski (en hiver, évidemment!).

lacdesjoncslac

Si vous avez besoin de vous ressourcer en plein air, c’est l’endroit idéal.

lacdesjoncsvue

lacdesjoncsterrasseVous pourrez y déguster des plats traditionnels montagnards tels que la fondue au fromage, les röstis, les croûtes au fromage, le jambon à l’os, la soupe du chalet et les macaronis à la crème. Il y a aussi des entrecôtes servies avec différentes sauces.

Fondue au vacherin
Fondue au vacherin
Jambon à l'os et salade
Jambon à l’os et salade

Pour le dessert, devinez quoi! La célèbre meringue à la crème double !

Quant au service, il est tout en gentillesse et en professionnalisme.

Le grain de sel :

Pour digérer la meringue, vous pouvez faire quelques tours du lac.

Café-restaurant Les Promeneurs, Itravers

Pour atteindre ce restaurant pittoresque, vous prenez la route qui va à Vercorin depuis Grône (proche de Sion). C’est un endroit vraiment très beau, avec une décoration dirigée principalement vers la mer, avec ses bateaux et ses coquillages.

Pas besoin de se casser la tête pour le choix du plat : c’est fondue au fromage ou assiette valaisanne.

promeneursfondue

Des repas à thèmes sont organisés, comme par exemple, le menu argentin avec barbecue (viande à volonté!), ainsi que des soirées musicales. Vous pouvez même réserver le restaurant pour vos fêtes privées.

A l’ombre d’un noyer, la terrasse est magnifique avec sa vue époustouflante sur la vallée du Rhône et bien sûr, les montagnes.

La patronne des lieux est très sympa et souriante. Après le repas, elle nous offre une petite mousse pralinée.

promeneursmousse

C’est vraiment un lieu convivial où il fait bon s’arrêter!

 

Le grain de sel :

Ça donne envie d’aller se promener!