Restaurant Au Major Davel, Morrens

C’est un très joli restaurant aussi  bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Quand on le voit, on a envie de s’y arrêter. Ce que l’on a fait!

Jolie décoration malgré les tables de jardin qui sont quand même recouvertes de nappes blanches et ornées de roses.

majordavelsalle

A la carte, nous trouvons plein de plats alléchants de par leur nom. Il y a en entrée le bocal de terrine de campagne maison, les escalopes de foie gras poêlées ou les cuisses de grenouilles désossées au safran.

Des salades comme la salade fraîche de volaille, la salade de chèvre chaud, la salade César au saumon mariné… ou la salade océane, proposées en entrée ou en plat.

Des marmites comme la marmite de sot-l’y-laisse aux morilles, de boulettes de boeuf à l’orientale, de veau mijoté au ras-el-hanout ou de gambas curry-coco.

En plats principaux, les filets de perche meunière, les cuisses de grenouilles persillées, le cordon-bleu artisanal, le tartare de saumon, le tartare de boeuf, des viandes de boeuf avec sauces à choix ou le Davel’s burger au Bon Vaudois.

Pour les amateurs de douceurs, le fondant au chocolat, coulis de fruits rouges, glace vanille, la crème brûlée à la vanille de Madagascar, la tarte fine aux pommes, servie tiède ou différentes sortes de glaces.

Le service est agréable et sympa.

Pour le choix du jour, en entrée, les cuisses de grenouilles désossées au safran, le tout manque un peu de pep’s et de couleur autre que le jaune…,

majordavelgrenouilles

en plat, le gratin de ravioles de Royans à la ciboulette, même remarque que pour les grenouilles, ça manque d’enthousiasme… et de goût,

majordavelpates

et la marmite de bouillabaisse à ma façon, sans bouillon (donc les croûtons servis avec ne servent justement à rien!), avec une sauce épaisse et sans vrai goût de bouillabaisse, donc peut-être pas la meilleure façon de la faire… ou alors carrément ne pas l’appeler « bouillabaisse »! En plus, le poisson du dessus de la marmite n’était pas cuit!

majordavelpoisson

Dommage que le niveau de la cuisine ne soit pas à la hauteur du charme de l’endroit!

Le grain de sel :

Peut-être y retourner en prenant des épices et du bouillon…

 

 

La Croix d’Ouchy, Lausanne

croixouchy

Situé au croisement de l’avenue d’Ouchy et de l’avenue de l’Elysée, ce restaurant possède une très jolie salle à manger, un peu vieillotte,

croixouchysalle

ainsi qu’un café tout aussi sympa.

croixouchycafe

Sa belle terrasse est à l’ombre d’un immense châtaignier et entourée d’une haie, qui, malheureusement, ne couvre pas les nombreux bruits de la route voisine.

croixouchyterrasse

croixouchychataignier

La cuisine est de tendance italienne avec de nombreux plats de pâtes et de risottos et avec des entrées comme le carpaccio de boeuf, le jambon de Parme et melon et la salade de rucola.

Côté viande, Italie aussi, avec la scalopine de veau au marsala et l’osso-bucco de veau « gremolata ».

En inspiration « méditerranéenne », nous trouvons un pavé de loup de mer, vinaigrette à l’huile d’Argan, les filets de rouget barbet grillés ou le pavé de tomates concassées à la crème de chèvre, émulsion au basilic.

A part ça, il y a aussi, par exemple, des pavés de boeuf aux cèpes ou à la crème moutardée, un tartare de boeuf, des rognons de veau aux chanterelles.

Pour les gourmandises sucrées, crème brûlée aux poires caramélisées, truffé au chocolat, coulis de petits fruits, tarte au citron, profiteroles, cassata sicilienne, sorbets, et bien d’autres encore.

Notre choix du jour (ou plutôt du soir!) :

Le carpaccio de boeuf, tapenade et tomates séchées,

croixouchycarpaccio1

le carpaccio plus traditionnel, rucola et parmesan.

croixouchycarpaccio2

Excellente viande, bien assaisonnée, mais coupée un chouia trop fin.

Pour la suite, une salade de homard, gambas, vinaigrette aux agrumes. Le homard est bien cuit, mais trop salé.  Les gambas sont un peu trop cuites.

croixouchyhomard

Poêlées de gambas aux fines herbes, émulsion à la citronnelle, très bonnes.

croixouchygambas

En dessert, le tiramisu à l’amaretto, beaucoup de crème par rapport au biscuit, qui n’est pas assez imbibé.

croixouchytiramisu

A la table d’à côté, un couple, avec qui nous avons taillés une bavette, a trouvé que le pavé de thon était trop cuit.

A part ces détails, la cuisine est bonne et inventive.

Quant au service, il est aimable et souriant de la part des serveurs et aussi de la patronne, qui veille au grain en circulant entre les tables. Il devient plus lent au fur et à mesure de la soirée et du remplissage de la terrasse.

Le grain de sel :

Petit bémol : les prix sont « haut de gamme ».

Sur Internet, on voit des appréciations diverses, qui va du « super bon »  au « vraiment pas terrible »! A vous de vous faire votre propre avis!

 

Restaurant de l’Etoile, Noville

Allez savourer une excellente bouillabaisse (avé l’accent!) sur la terrasse fleurie de ce tout bon restaurant! Servie évidemment avec des croûtons et de la rouille, miam, c’est un pur délice.

novillebouillabaisse

novillerouille

Juste avant la bouillabaisse, mise en bouche composée d’une émulsion aux fruits de la passion, langoustine rôtie, brochette de calamar, petite brioche au lard et un morceau de lard grillé.

novillemiseenbouche

Et que dire des filets de perches… Ce sont les meilleurs loin à la ronde.

perches

Le chef, qui d’ailleurs est très sympa, et sa brigade suivent les saisons et le marché pour concocter des plats succulents.

Le service est souriant et efficace. Il faut réserver, c’est souvent plein.

 

Le grain de sel :

Prévoyez du temps pour manger, car le chef cuisine des produits frais faits maison à la minute.