Navarin d’agneau

Pour 4 personnes :

  • 1 kg d’épaule d’agneau désossée coupée en morceaux
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 4 carottes
  • 2 navets
  • 8 pommes de terre nouvelles
  • 200 g de petits pois surgelés
  • 1 tomate
  • 1 bouquet garni
  • 1 c. à soupe de concentré de tomates
  • 1 dl de vin blanc
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

Eplucher l’ail et le couper en deux. Eplucher l’oignon et le hacher.

Si nécessaire, dégraisser un peu la viande.

Faire chauffer l’huile dans une cocotte et faire colorer l’agneau sur feu vif.

navarinviande

Retirer la viande de la cocotte et y mettre l’oignon et l’ail à la place. Saler et faire revenir à feu moyen en remuant. Ajouter le concentré de tomates et mélanger pendant 2 mn.

navarinoignons

Remettre l’agneau dans la cocotte. Ajouter le vin blanc et laisser réduire en décollant les sucs de cuisson sur feu vif. Ajouter 2 dl d’eau, le bouquet garni et porter à ébullition. Couvrir la cocotte et laisser cuire 1 heure sur feu doux.

Eplucher et rincer les carottes, les navets et les pommes de terre. Couper les carottes en bâtonnets et les navets en morceaux.

navarinlegumes

Laisser les pommes de terre entières. Rincer la tomate et la couper en petits dés.

Ajouter tous ces légumes dans la cocotte

navarincuisson2

et laisser cuire encore 1 heure, toujours sur feu doux (ajouter les petits pois 15 mn avant la fin de la cuisson).

navarincuisson

Poivrer, saler si nécessaire.

Le grain de sel :

Si vous trouvez des légumes primeurs, n’hésitez pas! Il faudra alors en augmenter la quantité.

Les petits pois frais sont bien meilleurs! Essayez aussi d’en trouver!

 

 

 

Los Rosales, Estepona, Espagne

Heureusement, Christine a retrouvé ce joli restaurant où elle avait déjà été avec Philippe.

Durant les beaux jours (et il y en a beaucoup dans cette région!), une terrasse toute mignonne est installée dans les ruelles aux abords du restaurant.

losrosalestable

Spécialisé dans les poissons et fruits de mer, il propose en outre des entrées typiquement espagnoles et aussi quelques viandes.

Nous avons choisi les excellents pimientos de Padròn, petits piments doux sautés à l’huile d’olive et saupoudrés de gros sel, c’est trop bon!

losrosalespimientos

Les légumes émincés en friture légère comme une tempura, à tomber!

losrosaleslegumes

Le chateaubriand de veau, viande tendre et moelleuse à souhait!

losrosalesveau

Et la sole à la plancha avec ses succulentes patatas a lo pobre (mélange de pommes de terre et de légumes).

losrosalessole

Pour accompagner tout ça, un petit rosé espagnol bien frais, servi avec ses olives pour l’apéro.

losrosalesvin

Le serveur, pince-sans-rire, est des plus sympas et parle un peu français. Nous passons donc un excellent moment de détente et de gastronomie.

Et pour digérer tout ça, un verre de limoncello et de liquor de hierbas!

losrosalesliqueurs

Le grain de sel :

Petit dîner d’anniversaire pour Christine!

 

 

Chiringuito La Sal, playa de Casares, Espagne

Voilà encore une belle découverte dans cette région d’Espagne, pas trop loin de Malaga, Andalousie!

Accueillis à bras ouverts par le patron très expressif, expansif et hyper souriant (fantastico!), nous sommes d’abord venus pour y boire une sangria. Nous nous installons au petit bar avec vue sur la cuisine vitrée.

lasalbar

Ce restaurant de plage est superbe, avec plusieurs places pour manger. Quelques tables côté « café »,

lasalcafe

ou pour ceux qui ne veulent pas de soleil, une salle intérieure,

lasalinterieur

ou encore côté « restaurant ».

lasalterrasse

On est tellement bien accueillis et servis qu’on décide de manger sur place. Et là on a été bien inspirés! Tout est excellent, le personnel est sympa (certains parlent même français!).

A la carte, cuisine typique espagnole avec en entrée, par exemple, les gambas al pil-pil, le salmorejo (soupe épaisse à la tomate et au pain), salade de thon, tortillitas de camarones.

Un bon choix de viandes grillées (côtelettes d’agneau, poulet sauce barbecue, filet de boeuf) et de poissons et crustacés (calamar à la plancha, rosada à la marinière, brochette de lotte et langoustines). Bien sûr la fameuse paella et les fameux « arroz » a banda ou au homard.

Pour les desserts, crème catalane, brownie, tarte au fromage frais, tarte aux pommes ou sorbet citron et vin mousseux.

 

Le grain de sel :

Vivement les prochaines vacances !

 

 

Au Gourmand, Restaurant Barbecue coréen, Lausanne

En entrant dans ce petit restaurant, on est tout de suite dans l’ambiance : ça sent déjà le barbecue, bien que, à cette heure-là, aucune viande ne grille! L’odeur doit être tenace. Mais ce n’est pas désagréable, loin de là.

La salle est assez simple, mais néanmoins sympa. Ça change des endroits plus « branchés » et à la déco étudiée.

barbecuecoreensalle

barbecuecoreensalle2

Le restaurant, sans être bondé, se remplit bien au fur et à mesure de la soirée. En général, c’est bon signe! (je dis bien, en général!).

Qui dit barbecue, dit grillades. Et le grill se trouve au milieu de la table, surmonté de sa petite cheminée. La demoiselle qui fait le service, au demeurant gentille et souriante, l’enclenche dès la commande prise (pour autant qu’on choisisse le barbecue, évidemment!).

barbecuecoreengrill

Pour débuter, je vous citerai, parmi la quinzaine de plats proposés, la tempura de crevettes, les brochettes de poulet teriyaki, la crêpe aux légumes et le gâteau de riz sauté à la sauce piquante.

A part le barbecue, il y a bien sûr d’autres propositions comme les bibimbaps (aux légumes, au boeuf, au poulet et au porc). Ce plat se compose de riz nappé de viande assaisonnée, de légumes (dont le champignon enoki), d’un oeuf au plat (qu’on perce pour que le jaune s’écoule sur le riz) et d’algues sèches qui s’humidifient dans le plat. La version aux légumes est (est-ce utile de le préciser?) sans viande.

On peut aussi choisir une fondue servie avec de la viande de poulet, de porc et de boeuf, des crevettes, des fruits de mer, un assortiment de légumes et du riz nature.

Quelques plats servis sur assiette comme le saumon grillé, sauce soja, le poulpe ou le poulet mariné à la sauce piquante, les crevettes sautées au poivre vert, le boeuf sauté à l’oignon, ainsi que des plats au fromage comme le gâteau de riz, le poulet pané ou les travers de porc.

Pour les mordus de soupes, le doenjan jjigae, spécialité coréenne faite de pâte de soja fermentée, et de fruits de mer ou de viande à choix.

Pour les barbecues proprement dits, vous avez le choix entre de la poitrine de porc nature, de la poitrine de veau marinée, du boeuf, du poulet, du porc et de l’agneau nature ou marinés, de la langue de boeuf, des filets de perches…, des crevettes, de la queue de homard, des fruits de mer ou un assortiment de légumes. Ou si vous avez vraiment faim, un peu de tout…!

Bien sûr, des desserts sont là pour clore le festin : divers mochis (à base de riz gluant) nature et haricot rouge, ou sésame noir ou thé vert, des fraises caramélisées, ainsi que glaces et sorbets.

Le repas commence avec les galettes de pommes de terre et boeuf, crousti-fondantes,

barbecuecoreenbeignets

et les raviolis grillés (c’est toujours bon!).

barbecuecoreenravioli

Ensuite, le barbecue de boeuf et de porc marinés, tranches de viandes très fines et très goûteuses.

barbecuecoreenviande

Pour ma part, je me suis laissée tenter par un bibimbap au poulet. Il manquait juste un peu de sel (bon, pour une chèvre comme moi…). C’était super bon et super caliente! Attention à ceux qui ne supportent pas le piment!

barbecuecoreenbibimbop

Tout ça à déguster avec du kimchi (mets traditionnel fait de piments et de légumes fermentés) de chou et de radis blanc et d’une salade d’algues, ainsi qu’avec des sauces, dont une a un petit goût de sauce hoisin.

barbecuecoreenkimchi

barbecuecoreensauces

Et pour changer des pommes ou bananes caramélisées, des fraises… (sympa, aussi).

barbecuecoreenfraises

Le dépaysement est total et d’après une source sûre, c’est bon comme là-bas, dis!

Le grain de sel :

Goûtez (avec modération!…) le saké froid ! Il paraît que c’est bon pour la digestion…!

barbecuecoreensake

Et merci à Romain qui nous a fait découvrir d’autres saveurs! Encore un bel endroit où passer un bon moment!

Restaurant-pizzeria de l’Aigle, Villeneuve

Il y a déjà des années, nous allions de temps en temps dans ce restaurant réputé pour son entrecôte Café de Paris. Puis il a fermé. Dommage!

Et là, comme nous déambulions dans les rues de Villeneuve à la recherche d’un bon petit endroit où assouvir notre faim, nous avons à nouveau franchi l’entrée de ce très joli restaurant, désormais italien.

Et nous avons bien fait! Tout était parfait! De la déco, à l’accueil, le service, l’ambiance et le niveau de la cuisine, rien à redire, sinon du bien.

aiglesalle

aigledeco
Déco de Pâques

A la carte, pour commencer, une tomate-mozzarella (de buffle, sic!), un melon-jambon de Parme, un carpaccio de boeuf, une assiette Santa-Lucia composée de tomate, mozzarella de buffle (sic!), aubergines et courgettes grillées.

Côté viandes, le paillard de veau grillé, la piccata de veau à la milanaise, le cordon-bleu de veau au gorgonzola, mais aussi le tartare de boeuf ou le burger de boeuf maison.

Côté poissons, les filets de rouget au safran, la poilée (sic!) de filets de perche (sauce tartare maison), les filets de féra frais du Léman (beurre meunière) ou les gambas à la provençale.

La carte est évidemment aussi composée de plats typiquement italiens, avec un bon choix de pâtes (tagliatelle de l’Aigle (bolets et jambon de Parme), tagliatelle du chef (gambas, courgettes, citron, crème), ravioli au brochet du Léman, ainsi que des pâtes aux sauces traditionnelles, un bon choix de pizzas et un bon choix de risottos.

En plus, quelques mets de brasserie comme les pieds de porc au Madère,  l’émincé de rognons de veau, sauce crème, le ris de veau aux bolets et les filets mignons de porc aux morilles. Plus, en cette saison, la salade de dent-de-lion habituelle, ainsi que la salade de dent-de-lion de l’Aigle au boudin blanc et oeuf poché!

On a penché pour la dégustation d’un risotto aux fruits de mer (bien fournis),

aiglerisotto

les penne aglio, olio et peperoncino,

aiglepenne

les pieds de porc au madère, avec röstis (ça c’est suisse!),

aiglepiedporc

et la piccata milanaise, avec tagliatelle et sauce tomate.

aiglepiccata

Alors, comme je l’ai dit ci-dessus, tout était parfait!

Ça devrait être comme ça dans tous les restaurants, il me semble!

Le grain de sel :

Je crois bien qu’on a encore trouvé un endroit si on veut une valeur sûre! A surveiller!