Le Besso, Zinal

Nous avons regretté la fermeture de ce restaurant. Nous y mangions vraiment bien. Heureusement pour nous, il a réouvert à Noël.

Nous nous sommes donc empressés d’aller tester la nouvelle carte et la nouvelle cuisine. Nous n’avons pas été déçus.

La déco a quelque peu changé. On aime ou pas!

bessodeco

La salle est jolie et agréable.

bessodeco2

On nous propose toujours la potence, dés de filet de boeuf « plantés » sur la potence, flambés au cognac, et servie avec du blé Ebly et des sauces mayonnaise. Toujours une bonne viande.

bessopotence

L’hamburger aussi est toujours à la carte et bien qu’un peu différent, il est toujours savoureux.

bessoburger

Pour les nouveautés, nous avons goûté le brochet et écrevisses en pâte feuilletée, petits légumes, sauce crème, très bon mais un peu écoeurant sur la fin,

bessobrochet

la fraîcheur de légumes du moment, nem de canard confit et yuzu, saveurs asiatiques,

bessonem

le risotto aux cèpes de Bourgogne, bien crémeux et onctueux, le saumon d’Ecosse, frais et fumé en tartare, avocat, crevettes et tomates confites, bon équilibre des goûts,

bessotartaresaumon

l’entrecôte café de Paris, proposés en trois tailles (de 150g à 300g), avec salade de saison (malheureusement recouverte d’oignons frits!),

bessosalade

et frites allumettes (pas vraiment allumettes), mais la viande et la sauce sont bonnes.

bessofrites

bessoentrecote

Et j’ai pu changer les frites contre une délicieuse mousseline de carottes.

bessocarottes

A part toutes ces bonnes choses, on trouve aussi le pigeon, cuisses farcies et suprêmes snackés, jus au dattes, le lapin en râble, farci au marrons et pleurotes et à manger à toutes heures, la salaison d’Anniviers, viande séchée, lard sec, saucisse, jambon cru et fromages.

Côté desserts, la crème brûlée vanille ou fève tonka, les framboises et amandes en moelleux, l’ananas rôti, caramel beurre salé et glace coco ou le café gourmand où la crème, le moelleux, la glace maison et le croustillant de poire sont servis en plus petit.

bessocafegourmand

Nous avons retrouvé avec plaisir le serveur qui est resté à son poste. Nous sommes merveilleusement bien servis par du personnel très professionnel.

 

Le grain de sel :

La vue n’a pas changé! Toujours aussi magnifique!

Besso
Besso

 

 

 

XIII Cantons, Châtel-St-Denis

A notre arrivée vers 21 heures, ce restaurant situé au coeur de Châtel-St-Denis est archi-plein et très bruyant. C’est un cercle vicieux : si on veut se faire entendre, on doit presque crier!

Malgré tout ce monde, le service est rapide et sympa. On essaye donc de se détendre et de passer un bon moment.

A la carte, quelques propositions de chasse (saison oblige!), des plats « fraîcheurs du XIII » (feuilleté au morilles et salade mêlée… et des salades), 8 sortes de tartares, 13 sortes de burgers, 22 sortes de pizzas…

Malheureusement pour moi, je choisis le feuilletés aux morilles et sa salade mêlée. Déjà, la présentation du plat ne donne pas envie. En plus, le feuilleté est recouvert de crème de vinaigre balsamique! En « déco », deux tranches de lard grillées et complètement sèches. Pas bon du tout, j’en laisse bien la moitié.

treizecantonsmorilles

(Désolée, la photo est floue, mais je voulais vous montrer la tronche du plat!).

Malgré ma plainte au serveur, le cuisinier ne daigne pas venir et prétend que le goût sucré vient du porto qu’il a mis dans la sauce!

Bon, pour le plat de mon mari, hamburger BBQ, c’est pas mieux. Le pain, prétendument fait maison, n’est pas terrible, le fromage n’est même pas un chouia fondu et les frites ont dû être cuites au moins 3 fois.

treizcantonshamburger

Peut-être qu’en raccourcissant un peu la carte, ils pourraient se concentrer sur la qualité.

Le grain de sel :

C’est pas grave, il y a assez d’autres restaurants!

 

 

Café de la Place, St-Légier

cafedelaplace

On passe souvent devant ce joli petit restaurant quand on va manger les pâtes à Blonay. On se disait toujours qu’on allait l’essayer. C’est chose faite!

La terrasse est toute mignonne avec ses tables sous les arbres. L’intérieur n’est pas mal non plus, décoré avec goût et à la mode des ardoises pour présenter la carte.

cafedelaplaceterrasse

Alors, la terrasse, justement, on l’apprécie un moment et après, avec le ballet incessant des nombreux « véhicules motorisés » de toutes sortes, on déchante quand même. C’est très, très bruyant.

Le deuxième point faible, c’est l’attente de nos plats (une heure et vingt minutes). Sans prendre d’entrée (pour ma part), c’est long, long, long! La patronne nous explique qu’il y a eu un petit problème, mais sans gravité! On est heureux de savoir ça.

A la carte, des mets très différents les uns des autres, comme le poulpe tiède au paprika, le risotto aux tomates confites et basilic, le maquereau au wasabi, le filet mignon d’agneau à la vinaigrette, etc, etc.

A part ça, le tartare de boeuf, l’inévitable hamburger, les non moins inévitables filets de perches…, entre autres.

En amuse-bouche, petite mousse de saumon, un peu fade.

cafedelaplacemousse

En entrée, Alex a choisi l’os à moelle, cuisson et goût parfaits.

cafedelaplaceos

Ensuite, le ris de veau croustillant, trop cuit.

cafedelaplaceris

Et, pour moi, le loup de mer grillé, pesto aux herbes et caviar d’aubergines, servi avec des pommes natures. Poisson trop grillé, voir brûlé par endroits, trop cuit, tout comme les pommes de terre qui auraient pu être transformées aisément en purée.

cafedelaplaceloup

Le niveau de la cuisine est somme toute assez bas. On dirait que tout est basé sur la décoration plutôt que sur la saveur des plats proposés.

Alors, évidemment, après ça, pas envie de prendre un dessert.

Le point positif de cette soirée, c’est le service très sympa de la jeune serveuse.

Le grain de sel :

Ben, la prochaine fois, on file à Blonay!

 

Restaurant de la piscine Vevey-Corseaux

Nous avons été plusieurs fois dans ce restaurant de piscine. Principalement pour y manger une pizza. Car elles sont excellentes! A notre dernier passage, Alex a goûté le hamburger aux champignons. C’était très bon, d’après ses dires.

Il faut qu’on retourne en été tester la terrasse.

Le service est en général très professionnel, suivi de près par le patron qui est très sympa, et qui fait tout pour qu’on passe un bon moment. Nous y avons été hors ouverture de la piscine, donc pas trop de monde. Nous verrons cet été si le service suit malgré l’affluence des beaux jours!

Le grain de sel :

Les meilleures places sont évidemment près de la baie vitrée avec vue sur le lac Léman.

 

Big Horn, Mézières (Vaud)

Si vous êtes fans de hamburgers et d’ambiance saloon, vous devez aller dans ce restaurant typique. Lulu, le patron, fait la cuisine avec son chapeau de cowboy. Et la patronne vous accueille et vous sert avec énergie et efficacité. Elle est par ailleurs souvent en cuisine aussi!

bighorn

bighorn4

bighorn3

Choix de hamburgers, servis dans de la baguette toastée. Classiques avec ou sans bacon, avec du fromage bleu ou du fromage de chèvre, avec du jambon cru. Portion gigantesque de frites country faites maison.

bighorn2

bighornfrites

A part ça, viande XXL : cowboy beef (400g), servi avec différentes sauces maison (plus sauce en bouteille very hot), testé par Alexandre. Ben, c’est de la bonne viande! On y mange aussi du cheval en même proportion…

steakxxl

A côté de ça, omelettes, röstis, croûtes au fromage, tortellinis, différentes salades, et même des filets de perche… Il y en a pour tous les goûts.

bighorn5

Le grain de sel :

On passe un bon moment et on en ressort en voulant se mettre au rodéo…