Restaurant les Bouquetins, Zinal

Idéalement situé sur le retour de notre balade habituelle à Zinal, ce restaurant propose une bonne cuisine de montagne valaisanne comme la fondue au fromage et à la tomate, la croûte au fromage et l’assiette valaisanne.

bouquetinscroute

bouquetinsvalaisanne

bouquetinssalade

Comme la carte se renouvelle, nous avons pu déguster une potée anniviarde, faite de viande et de légumes,

bouquetinspotée

des pâtes aux légumes et sauce soja pour les végétariens,

bouquetinspates

des lasagnes bien copieuses,

bouquetinslasagnes

ainsi qu’un filet de saumon, servi avec un délicieux beurre blanc.

bouquetinssaumon

L’accueil de la patronne est parfait, ainsi que le service aux petits oignons.

L’intérieur du restaurant est tout biquet et chaleureux, dans l’esprit de la cuisine,

bouquetinsbar

bouquetinsbar2

bouquetinscafe

avec une touche d’humour.

bouquetinshumour

Quand le temps le permet, une magnifique terrasse nous attend, avec sa non moins magnifique vue sur les montagnes.

bouquetinsterrasse

Le grain de sel :

N’oubliez pas de faire une belle balade dans cette merveilleuse région avant de satisfaire votre estomac!

Et si vous êtes séduits, c’est aussi un hôtel!

 

 

L’Aigle gourmand, Le Mont-Pèlerin

Ce restaurant qu’Alexandre fréquente depuis tout petit-petit a connu un bon nombre de propriétaires et de gérants, certains biens et d’autres moins!

Actuellement, il faut dire que c’est pas mal. Les plats servis sont goûteux et très bien présentés comme le cabillaud meunier et sa purée de lentilles jaunes

aiglegourmandcabillaud

et l’émincé de poulet au cerfeuil proposé au menu du jour.

aiglegourmandpouletcerfeuil

Nous avons aussi eu l’occasion de déguster un excellent suprême de poulet aux deux raisins également proposé au menu.

La carte qui suit les saisons se renouvelle donc assez souvent et propose 3 plats à base de viande et 3 à base de poissons.

On peut aussi choisir un mets plus « rustique » comme la fondue moitié-moitié ou sa version aux morilles, ainsi qu’une assiette de charcuterie et viande séchée.

Côté dessert, des basiques comme la crème brûlée, le moelleux au chocolat et des tartes aux fruits.

Tout ça servis dans un cadre chaleureux.

aiglegourmandsalle

aiglegourmandsalle2

Le service est attentionné, professionnel et néanmoins décontracté.

La vue, elle, n’a pas changé, heureusement!

aiglegourmandvue

 

Le grain de sel :

Jolies balades dans le coin, dont la petite marche jusqu’à l’antenne pour admirer la vue à 360°.

Restaurant de la Buritaz, Puidoux

Ce restaurant situé entre Le Mont-Pèlerin et Cremières existe depuis longtemps sous forme de ferme-restaurant au début, où nous allions manger la fondue bourguignonne et quelques fois de la cuisine mauricienne, et qui a été entièrement rénové pour devenir un restaurant plutôt classe avec une terrasse magnifique entourée de verdure.

burritazterrasse

burritazfacade

Tout au long de ces années, il y a eu pas mal de changements de gérants. Aujourd’hui on nous sert des plats traditionnels de poissons et de viande, des propositions au fromage, ainsi que des plats typiques de saison.

Salade au magret de canard
Salade au magret de canard

La petite nouveauté c’est la présence de quelques plats indiens (par ailleurs délicieux) comme les currys de légumes et de crevettes.

burritazcurrylegumes

burritazcurrycrevettes

La meilleure saison pour y faire une petite visite est l’été, quand on peut manger en extérieur à l’ombre de magnifiques arbres, tout en laissant les enfants jouer à côté dans un endroit conçu pour eux.

burritazjeux

Si vous y allez quand il fait moins chaud, vous pourrez déguster la cuisine de la maison dans une salle de restaurant décorée avec goût autour d’un bon feu de bois ou au café pour le fondue au fromage.

L’accueil et le service sont tout en douceur, en gentillesse et en professionnalisme.

Le grain de sel :

Vivement la belle saison!

 

Le Tiguelet, Belfaux

Nous ne somme pas tombés par hasard dans ce restaurant, bien caché dans un immeuble de Belfaux. C’est par le Oh!Pass que nous avons connu cette adresse.

Autant le restaurant que la terrasse mériteraient un bon coup de rafraîchissement et de rajeunissement.

tigueletsalle2

Le service est correct sans être particulièrement chaleureux.

La carte est très longue, qui va du simple sandwich ou croque-monsieur à la fondue chinoise, en passant par les mets au fromage, les différentes salades, les pâtes, les pizzas, les viandes, les poissons, les croûtes aux champignons et les röstis…

Nous avons goûté le menu imposé par le Oh!Pass : l’assiette du pêcheur, composée de filets de sandre frits, servis avec une salade du buffet, des frites et une sauce tartare.

Le buffet de salade est très bien garni, avec beaucoup de choix. Le poisson, genre « fish and chips », est aussi très bon.

tigueletsalade

tigueletsandre

Ce n’est peut-être pas la découverte de l’année, mais nous avons quand même passé un bon moment.

Le grain de sel :

Si on se trouve dans la région, nous y retournerons certainement.

 

Wagyu, Lutry

Le restaurant japonais sur le port de Lutry avait fermé ses portes à la fin du bail. C’était vraiment une perte gastronomique, tant c’était bon et à l’accueil chaleureux. Heureusement pour nous, il a réouvert!

Le décor a changé, oscillant entre le moderne sur la véranda

wagyuterrasse

et le plus « cosy » dans la salle à manger.

wagyusalle

Le service est toujours souriant, professionnel et néanmoins décontracté.

Avant le repas, une bouchée de thon mariné sur un lit d’algues nous est apporté.

wagyuapero

A la carte, les traditionnels sushis : nigiri, maki, hosomaki, uramaki.

Uramaki California
Uramaki California

Les sashimis de thon, saumon, daurade, hamachi.

Sashimi de thon
Sashimi de thon

Comme entrée, une salade d’algues, une soupe miso, un tartare de saumon et avocat, un tataki de saumon ou de thon et le fameux yakitori.

Les viandivores pourront se laisser tenter par un filet de wagyu servi aussi en tataki (viande juste saisie et coupée en tranches), et aussi une cuisse de poulet  teriyaki et un filet de canard à la sauce gingembre.

Les amateurs de poisson devront se contenter d’une sorte de poisson cuit, le filet d’anguille grillé (il faut aimer!). Ils pourront quand même se rabattre sur la fondue yose-nabe composée de poissons et de fruits de mer.

Deux autres fondues japonaises sont proposées à base de wagyu : le suki-yaki et le shabu-shabu.

Et n’oublions pas les fameuses nouilles sautées, servies soit avec du poulet, soit avec des crevettes.

Et que dire de mon péché mignon japonais, les tempuras! Légumes, crevettes ou les deux en même temps, un délice!

wagyutempura

Pour clore cette belle offre et pour les becs sucrés, le mochi (dessert à base de riz gluant et aromatisé, que personnellement je n’apprécie pas beaucoup), des glaces, des beignets de fruits, des fruits frais ou même un mini cheesecake.

 

Le grain de sel :

Et toujours la jolie vue sur le port de Lutry!

wagyu