L’Aigle gourmand, Le Mont-Pèlerin

Ce restaurant qu’Alexandre fréquente depuis tout petit-petit a connu un bon nombre de propriétaires et de gérants, certains biens et d’autres moins!

Actuellement, il faut dire que c’est pas mal. Les plats servis sont goûteux et très bien présentés comme le cabillaud meunier et sa purée de lentilles jaunes

aiglegourmandcabillaud

et l’émincé de poulet au cerfeuil proposé au menu du jour.

aiglegourmandpouletcerfeuil

Nous avons aussi eu l’occasion de déguster un excellent suprême de poulet aux deux raisins également proposé au menu.

La carte qui suit les saisons se renouvelle donc assez souvent et propose 3 plats à base de viande et 3 à base de poissons.

On peut aussi choisir un mets plus « rustique » comme la fondue moitié-moitié ou sa version aux morilles, ainsi qu’une assiette de charcuterie et viande séchée.

Côté dessert, des basiques comme la crème brûlée, le moelleux au chocolat et des tartes aux fruits.

Tout ça servis dans un cadre chaleureux.

aiglegourmandsalle

aiglegourmandsalle2

Le service est attentionné, professionnel et néanmoins décontracté.

La vue, elle, n’a pas changé, heureusement!

aiglegourmandvue

 

Le grain de sel :

Jolies balades dans le coin, dont la petite marche jusqu’à l’antenne pour admirer la vue à 360°.

Restaurant de la Buritaz, Puidoux

Ce restaurant situé entre Le Mont-Pèlerin et Cremières existe depuis longtemps sous forme de ferme-restaurant au début, où nous allions manger la fondue bourguignonne et quelques fois de la cuisine mauricienne, et qui a été entièrement rénové pour devenir un restaurant plutôt classe avec une terrasse magnifique entourée de verdure.

burritazterrasse

burritazfacade

Tout au long de ces années, il y a eu pas mal de changements de gérants. Aujourd’hui on nous sert des plats traditionnels de poissons et de viande, des propositions au fromage, ainsi que des plats typiques de saison.

Salade au magret de canard
Salade au magret de canard

La petite nouveauté c’est la présence de quelques plats indiens (par ailleurs délicieux) comme les currys de légumes et de crevettes.

burritazcurrylegumes

burritazcurrycrevettes

La meilleure saison pour y faire une petite visite est l’été, quand on peut manger en extérieur à l’ombre de magnifiques arbres, tout en laissant les enfants jouer à côté dans un endroit conçu pour eux.

burritazjeux

Si vous y allez quand il fait moins chaud, vous pourrez déguster la cuisine de la maison dans une salle de restaurant décorée avec goût autour d’un bon feu de bois ou au café pour le fondue au fromage.

L’accueil et le service sont tout en douceur, en gentillesse et en professionnalisme.

Le grain de sel :

Vivement la belle saison!

 

Le Relais des Pontis, Niouc

Si vous avez faim pendant votre longue montée vers Zinal, vous pouvez vous arrêter à ce relais situé en-dessus du village de Niouc.

S’il fait beau, vous aurez la chance de manger sur la jolie terrasse

pontisterrasse

pontiskiosque

avec sa magnifique vue sur la vallée et les fameux 4000 m du Val d’Anniviers.

pontisvue

Si c’est juste pour un petit apéro ou un petit café, vous pouvez aussi vous installer dans le coin « salon » avec la vue sur Vercorin.

pontissalon

S’il pleut ou qu’il fait froid, vous ne serez pas en reste en mangeant dans la salle de restaurant, toute mignonne et bien décorée,

pontissalle

avec son télésiège qui la traverse.

pontissiege

Le jour de notre visite, le patron est seul aux commandes : pour le service et pour la cuisine. Pas de problème, on voit qu’il est aguerri à ce genre de choses. On est vite et bien servis, tout en douceur et en gentillesse.

Côté cuisine, un bon choix de salades : au sérac d’alpage de Moiry, au fromage de brebis, à la poitrine de poulet tiède ou à la viande séchée du Valais.

On peut aussi choisir une planchette de viande séchée ou de fromages d’Anniviers.

Pour les plats un peu plus « costauds », on peut se laisser tenter par les macaronis du montagnard, le roastbeef à l’anglaise, le tartare de boeuf, l’entrecôte de boeuf sur ardoise ou même la fondue bourguignonne.

Après tout ça, encore une petite faim? Alors il y a de la tarte aux fruits, diverses coupes glacées avec ou sans alcool, les griottes au kirsch ou les pruneaux du Patron à l’Armagnac (sic!).

On a dégusté pour cette première fois une salade qui s’est révélée généreuse et savoureuse, avec sa petite bouteille de sauce servie à part.

Salade à la poitrine de poulet tiède
Salade à la poitrine de poulet tiède
Salade des Pontis
Salade des Pontis

pontissauce

Ça faisait un moment qu’on voulait s’arrêter dans ce joli coin et on ne regrette vraiment pas!

Le grain de sel :

Attention aux horaires! C’est ouvert du jeudi au dimanche, avec cuisine chaude servie de 11 h. à 18 h.

 

 

 

Auberge du Maquis, Montegrosso, Corse

Voilà un restaurant qui porte bien son nom! Il est situé en pleine nature, mais pourtant proche de Calvi.

maquisterrain

C’est la deuxième fois que nous nous y rendons. L’accueil, le service et la qualité des plats étaient tellement bien que nous n’avons pas hésité à y retourner dès que possible.

Le lieu est enchanteur avec sa jolie terrasse (et le coin des amoureux sous un arbre!), son bar près de la piscine et surtout la gentillesse de ses propriétaires corses.

maquispiscine

maquisarbre

Voilà pour le décor et l’ambiance.

Maintenant, côté carte, en entrée, le foie gras mi-cuit, rouelles de lonzu (charcuterie corse), chutney pomme-poire, ou l’éventail de charcuterie du Niolu (région corse), ou les beignets de courgettes, servies plus que généreusement et savoureuses (notre plat de référence!),

maquisbeignets

ou le marbré de chèvre aux deux saveurs, miel du pays et herbes du maquis, ou le maki de saumon au quinoa, crème acidulée, ou encore le tartare de crudités.

Les viandivores ne sont pas en reste, avec une spécialité corse, le ragoût de veau aux olives, le gigot d’agneau confit et ses pommes de terre sautées, le filet mignon de porc au fromage corse, le magret de canard laqué à la confiture de figue, le tartare de boeuf et l’entrecôte grillée ou forestière.

Quelques pâtes aux gambas, au saumon ou aux St-Jacques et les fameux cannelloni au brocciu et à la menthe.

maquislasagne

(Je sais, la photo n’est pas terrible à cause de la tenture orange au-dessus de nos têtes. J’ai fait ce que j’ai pu!).

Quelques woks (poulet au gingembre, porc au miel ou de poissons) et risotto de St-Jacques aux petits légumes ou aux champignons.

Côté mer, la poêlée de gambas à la provençale, le pavé de saumon aux saveurs d’Asie, servi avec ses petites croquettes et son petit flan,

maquissaumon

la sole meunière, le thon grillé au sésame ou le steak d’espadon à la plancha.

Tout ça servi avec un bon choix de vins corses qui sont excellents, soit dit en passant.

Nous nous y sommes rendus un lundi cette fois-ci. On était les seuls clients (la veille, le dimanche de la fête des pères, c’était bondé!). Nous avons donc pu parler de la Corse avec le sympathique patron et passer ainsi un excellent moment.

Le grain de sel :

Quand on trouve les bons endroits, la Corse, c’est exceptionnel!

 

U Nichjaretu, Calvi, Corse

Commençons par dire qu’on pourrait y aller juste pour l’endroit en lui-même : un paradis entre mer et montagne! La vue est juste époustouflante.

nichjaretuvue

nichjaretumer

Mais ce serait dommage de ne pas y manger ! Ici, on nous sert des plats corses dont le fameux agneau corse grillé au four à bois,

nichjaretuagneau

servi avec des frites crousti-fondantes et une petite salade fraîche.

Pour l’entrée, on peut choisir une planche apéritive composée de charcuterie et de fromages corses ou différentes salades dont la César, la campagnarde ou la burrata.

Le reste de la carte est tournée plutôt vers la viande avec l’échine de porc, l’entrecôte, la côte de veau, le magret de canard, le filet ou la côte de boeuf, tout ça grillé dans le four à bois, qu’on peut admirer en passant.

nichjaretufeu

On nous propose quand même aussi un steak de thon rouge ou des gambas grillées à la plancha.

Pour les desserts (bon, là, on n’avait plus la place!), quelques gourmandises comme le gâteau à la brousse, la tarte au citron meringuée, la pana cotta, le gâteau à la châtaigne et aux noix (spécialité corse), le fondant au Nutella ou encore la tarte Tatin et sa boule de glace vanille.

Ce jour là, nous avons mangé dans une petite salle fermée avec des bâches en plastique, qui se transforme en terrasse couverte quand il n’y a pas trop de vent!

nichjaretusalle

L’endroit possède plusieurs petits endroits pour manger ou pour boire un verre, tous plus jolis les uns que les autres.

nichjaretuterrasse

nichjaretusalon

nichjaretuarbre

Et pour couronner le tout, les serveurs sont super sympas et souriants.

Le grain de sel :

Si vous allez en Corse, n’hésitez pas : faites un détour s’il le faut et allez-y!