Restaurant-pizzeria de l’Aigle, Villeneuve

Il y a déjà des années, nous allions de temps en temps dans ce restaurant réputé pour son entrecôte Café de Paris. Puis il a fermé. Dommage!

Et là, comme nous déambulions dans les rues de Villeneuve à la recherche d’un bon petit endroit où assouvir notre faim, nous avons à nouveau franchi l’entrée de ce très joli restaurant, désormais italien.

Et nous avons bien fait! Tout était parfait! De la déco, à l’accueil, le service, l’ambiance et le niveau de la cuisine, rien à redire, sinon du bien.

aiglesalle

aigledeco
Déco de Pâques

A la carte, pour commencer, une tomate-mozzarella (de buffle, sic!), un melon-jambon de Parme, un carpaccio de boeuf, une assiette Santa-Lucia composée de tomate, mozzarella de buffle (sic!), aubergines et courgettes grillées.

Côté viandes, le paillard de veau grillé, la piccata de veau à la milanaise, le cordon-bleu de veau au gorgonzola, mais aussi le tartare de boeuf ou le burger de boeuf maison.

Côté poissons, les filets de rouget au safran, la poilée (sic!) de filets de perche (sauce tartare maison), les filets de féra frais du Léman (beurre meunière) ou les gambas à la provençale.

La carte est évidemment aussi composée de plats typiquement italiens, avec un bon choix de pâtes (tagliatelle de l’Aigle (bolets et jambon de Parme), tagliatelle du chef (gambas, courgettes, citron, crème), ravioli au brochet du Léman, ainsi que des pâtes aux sauces traditionnelles, un bon choix de pizzas et un bon choix de risottos.

En plus, quelques mets de brasserie comme les pieds de porc au Madère,  l’émincé de rognons de veau, sauce crème, le ris de veau aux bolets et les filets mignons de porc aux morilles. Plus, en cette saison, la salade de dent-de-lion habituelle, ainsi que la salade de dent-de-lion de l’Aigle au boudin blanc et oeuf poché!

On a penché pour la dégustation d’un risotto aux fruits de mer (bien fournis),

aiglerisotto

les penne aglio, olio et peperoncino,

aiglepenne

les pieds de porc au madère, avec röstis (ça c’est suisse!),

aiglepiedporc

et la piccata milanaise, avec tagliatelle et sauce tomate.

aiglepiccata

Alors, comme je l’ai dit ci-dessus, tout était parfait!

Ça devrait être comme ça dans tous les restaurants, il me semble!

Le grain de sel :

Je crois bien qu’on a encore trouvé un endroit si on veut une valeur sûre! A surveiller!

 

 

 

 

Restaurant Le Raisin, Les Cullayes

Ce restaurant est un peu atypique avec ses différentes salles à manger plus ou moins grandes et avec sa déco un peu vieillotte et en même temps douillette. On s’y sent bien et on y mange bien!

leraisinsalle

leraisincafe

leraisindeco

Vaste choix à la carte, je ne les citerai pas tous, on serait encore là demain!

En entrée, par exemple, les classiques escargots au beurre maison (avec une petite annotation pour parler de ce plat : « l’animal le plus lent de la carte. Compter une dizaine de minutes pour le voir poindre ». Humour quand tu nous tiens!), le feuilleté aux champignons ou l’assiette de viande froide assortie.

En plat, et plus précisément en poissons, les filets de sandre à la crème de ciboulette, les joues de cabillaud au curry ou les grosses crevettes flambées.

Côté viande, bien sûr les classiques comme le filet de boeuf ou le chateaubriand et ses trois sauces, moins commun, la marmite de veau au curry indien (servie des deux personnes), la marmite de pot-au-feu ou le jambon de campagne sauce morilles et cornes d’abondance.

Il y a aussi des plats en principe préparés devant les clients, comme le pavé de boeuf Voronoff (qu’on a commandé, mais qui a été préparé ce jour-là à l’autre bout de la salle… donc pas de spectacle pour nous!),

leraisinvoronoff

les rognons de veau à la parisienne, les grosses crevettes au poivre vert et l’entrecôte de boeuf au poivre de Sichuan.

Egalement, tout un choix de fondues de viande : vigneronne, « fin de mois » (à la dinde…), fitness, bourguignonne, bressane, exotique. Et même une fondue au fromage. Vient s’ajouter à tout ça la fondue Pêcheresse, faite de divers poissons et de gambas.

La carte des desserts est aussi impressionnante, avec les inévitables coupes glacées, certaines bien arrosées, mais aussi des coupes de fruits de saison, une meringue glacée ou Chantilly, une crème brûlée ou des profiteroles au chocolat.

Ce que nous avons dégusté à part le Voronoff précédemment cité :

le cappuccino aux morilles et aux cornes d’abondance,

leraisincappuccino

la fricassée aux deux chanterelles et aux crevettes,

leraisinfricassee

la cassolette de Saint-Jacques à la crème safranée,

leraisinstjacques

le filet de saumon sauce à l’écrevisse.

leraisinsaumon

Un beau choix de salades précède chaque plat servi.

leraisinsalades

Que dire de tout ça, si ce n’est que tout, je dis bien tout, était excellent. On peut peut-être éventuellement dire, si on veut ergoter, que la cuisson de la viande, demandée saignante, a été servie bleue. Et que certains n’aiment pas manger le saumon encore un peu cru à l’intérieur.

Parlons du service maintenant. Question personnel, rien à redire, c’est professionnel et sympa. Par contre, les deux patrons pourraient se montrer un peu souriants. On n’a pas vu leurs dents de la soirée!

Le grain de sel :

Pour couronner le tout, nous étions invités par Dannick et Daniel ! Merci encore pour cette belle (et bonne!) soirée!

 

Le Besso, Zinal

Nous avons regretté la fermeture de ce restaurant. Nous y mangions vraiment bien. Heureusement pour nous, il a réouvert à Noël.

Nous nous sommes donc empressés d’aller tester la nouvelle carte et la nouvelle cuisine. Nous n’avons pas été déçus.

La déco a quelque peu changé. On aime ou pas!

bessodeco

La salle est jolie et agréable.

bessodeco2

On nous propose toujours la potence, dés de filet de boeuf « plantés » sur la potence, flambés au cognac, et servie avec du blé Ebly et des sauces mayonnaise. Toujours une bonne viande.

bessopotence

L’hamburger aussi est toujours à la carte et bien qu’un peu différent, il est toujours savoureux.

bessoburger

Pour les nouveautés, nous avons goûté le brochet et écrevisses en pâte feuilletée, petits légumes, sauce crème, très bon mais un peu écoeurant sur la fin,

bessobrochet

la fraîcheur de légumes du moment, nem de canard confit et yuzu, saveurs asiatiques,

bessonem

le risotto aux cèpes de Bourgogne, bien crémeux et onctueux, le saumon d’Ecosse, frais et fumé en tartare, avocat, crevettes et tomates confites, bon équilibre des goûts,

bessotartaresaumon

l’entrecôte café de Paris, proposés en trois tailles (de 150g à 300g), avec salade de saison (malheureusement recouverte d’oignons frits!),

bessosalade

et frites allumettes (pas vraiment allumettes), mais la viande et la sauce sont bonnes.

bessofrites

bessoentrecote

Et j’ai pu changer les frites contre une délicieuse mousseline de carottes.

bessocarottes

A part toutes ces bonnes choses, on trouve aussi le pigeon, cuisses farcies et suprêmes snackés, jus au dattes, le lapin en râble, farci au marrons et pleurotes et à manger à toutes heures, la salaison d’Anniviers, viande séchée, lard sec, saucisse, jambon cru et fromages.

Côté desserts, la crème brûlée vanille ou fève tonka, les framboises et amandes en moelleux, l’ananas rôti, caramel beurre salé et glace coco ou le café gourmand où la crème, le moelleux, la glace maison et le croustillant de poire sont servis en plus petit.

bessocafegourmand

Nous avons retrouvé avec plaisir le serveur qui est resté à son poste. Nous sommes merveilleusement bien servis par du personnel très professionnel.

 

Le grain de sel :

La vue n’a pas changé! Toujours aussi magnifique!

Besso
Besso

 

 

 

Restaurant-brasserie l’Ecu, Bulle

Disons-le tout de suite : 14 points au Gault et Millau. Donc à priori c’est bon et c’est un peu cher.

La salle est jolie et assez moderne.

ecusalle

ecusalle2

Le service est celui d’un restaurant gastronomique : efficace, poli, souriant et rapide.

En entrée, quelques plats avec noms à rallonge : Poêlée de ris de veau croustillant et salsifis, mousseline de pomme de terre douce, Escalopes de foie gras poêlées aux poires et sirop d’érable, Marbré de foie gras de canard, chocolat abinao, marmelade de kumquats, Carpaccio de Saint-Jacques, céleri, granny smith.

Côté poissons, Noix de coquilles Saint-Jacques de la rade de Brest, court-bouillon de pommes granny smith, Gambas sauvage snackée à la citronnelle et gingembre, Panaché de poissons et crustacés à la plancha, beurre d’écrevisse, graines de basmati.

Côté viandes, Cuisses de caneton confites aux lentilles vertes du Puy, Epaule d’agneau de lait des Pyrénées braisée, petits légumes, pomme mousseline, Coeur de filet de boeuf, réduction au Merlot, Tartare de boeuf de l’Ecu, coupé au couteau.

Et pour finir en beauté, les douceurs : Crème litchi rose, sorbet thé noir, Tulipe de sorbets maison, Mont-Blanc en macaron, Meringues glacées, crème double ou Assortiment de fromages.

Pour ce midi, nous avons dégusté les raviolis maison aux truffes blanches d’Alba, magnifiquement bons (mais un peu cher pour un plat de pâtes pas très copieux : 46.–)

ecuravioles

et l’assiette de bouillabaisse de l’Ecu, croûtons à l’ail et aïoli, plusieurs sortes de poissons dans une soupe de poissons très savoureuse.

ecubouillabaisse

Le grain de sel :

On paie quand même les points au Gault et Millau : c’est bon, mais c’est cher!

 

KJU, Vevey

Le KJU ou le Q est un lieu où on peut manger, boire, écouter de la musique (tout en mangeant ou en buvant…) et danser grâce à un DJ et un saxo (en tout cas ce soir-là!).

La cuisine (je l’avoue, j’ai été un peu étonnée vu le concept!) est excellente.

 

Tous ces plats sont délicieux.

La décoration est sympa et envoûtante… (jeu de mots!), mêlant l’ancien et le contemporain, l’exotisme et le sapin de nos forêts..

 

Pour digérer ce bon repas, direction le dancefloor où nous attendent le DJ et le saxophoniste. Un bon moment aussi!

Bon, maintenant, parlons de ce qui n’allait pas!

Le service n’est pas terrible et franchement pas rapide. Il faut presque se battre pour obtenir un serveur qui du coup n’est pas très souriant (pour la plupart, mais pas tous quand même…).

Et vers 23h., le bar (et le coin-fumeur, donc dehors!) se remplit de mâles qui cherchent visiblement une femelle pour la soirée. Et pas très subtilement en plus…

Le grain de sel :

Il faut y aller en équipe pour y faire la fiesta…