leraisin

Restaurant Le Raisin, Les Cullayes

Ce restaurant est un peu atypique avec ses différentes salles à manger plus ou moins grandes et avec sa déco un peu vieillotte et en même temps douillette. On s’y sent bien et on y mange bien!

leraisinsalle

leraisincafe

leraisindeco

Vaste choix à la carte, je ne les citerai pas tous, on serait encore là demain!

En entrée, par exemple, les classiques escargots au beurre maison (avec une petite annotation pour parler de ce plat : « l’animal le plus lent de la carte. Compter une dizaine de minutes pour le voir poindre ». Humour quand tu nous tiens!), le feuilleté aux champignons ou l’assiette de viande froide assortie.

En plat, et plus précisément en poissons, les filets de sandre à la crème de ciboulette, les joues de cabillaud au curry ou les grosses crevettes flambées.

Côté viande, bien sûr les classiques comme le filet de boeuf ou le chateaubriand et ses trois sauces, moins commun, la marmite de veau au curry indien (servie des deux personnes), la marmite de pot-au-feu ou le jambon de campagne sauce morilles et cornes d’abondance.

Il y a aussi des plats en principe préparés devant les clients, comme le pavé de boeuf Voronoff (qu’on a commandé, mais qui a été préparé ce jour-là à l’autre bout de la salle… donc pas de spectacle pour nous!),

leraisinvoronoff

les rognons de veau à la parisienne, les grosses crevettes au poivre vert et l’entrecôte de boeuf au poivre de Sichuan.

Egalement, tout un choix de fondues de viande : vigneronne, « fin de mois » (à la dinde…), fitness, bourguignonne, bressane, exotique. Et même une fondue au fromage. Vient s’ajouter à tout ça la fondue Pêcheresse, faite de divers poissons et de gambas.

La carte des desserts est aussi impressionnante, avec les inévitables coupes glacées, certaines bien arrosées, mais aussi des coupes de fruits de saison, une meringue glacée ou Chantilly, une crème brûlée ou des profiteroles au chocolat.

Ce que nous avons dégusté à part le Voronoff précédemment cité :

le cappuccino aux morilles et aux cornes d’abondance,

leraisincappuccino

la fricassée aux deux chanterelles et aux crevettes,

leraisinfricassee

la cassolette de Saint-Jacques à la crème safranée,

leraisinstjacques

le filet de saumon sauce à l’écrevisse.

leraisinsaumon

Un beau choix de salades précède chaque plat servi.

leraisinsalades

Que dire de tout ça, si ce n’est que tout, je dis bien tout, était excellent. On peut peut-être éventuellement dire, si on veut ergoter, que la cuisson de la viande, demandée saignante, a été servie bleue. Et que certains n’aiment pas manger le saumon encore un peu cru à l’intérieur.

Parlons du service maintenant. Question personnel, rien à redire, c’est professionnel et sympa. Par contre, les deux patrons pourraient se montrer un peu souriants. On n’a pas vu leurs dents de la soirée!

Le grain de sel :

Pour couronner le tout, nous étions invités par Dannick et Daniel ! Merci encore pour cette belle (et bonne!) soirée!

 

3 réflexions au sujet de « Restaurant Le Raisin, Les Cullayes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*