alba

Restaurant l’Alba, Sari-Solenzara, Corse

Après avoir vainement voulu nous arrêter au col de Bavella pour admirer les aiguilles du même nom,

albabavella

albabavella2

promener nos chiens et nous régaler de plats corses (ben, oui, mi-septembre la Corse est encore bourrée de touristes!), nous sommes descendus en direction de Solenzara (d’ailleurs, un coin où il fait bon vivre!).

Après un arrêt dans un petit boui-boui où il ne restait pas grand-chose à manger, et vers des petits lacs pas faciles d’accès avec les fameux chiens, nous reprenons la route pour enfin nous arrêter dans un restaurant au bord de la route, sans grande conviction de bien manger.

Et là, miracle !

Accueil chaleureux à la corse par le patron, un service à prendre en exemple, un endroit superbe dans le maquis, une cuisine à se damner, bref, le coup de coeur!

 

A choisir, à la carte, en entrée, une tomate-mozzarella (petit clin d’oeil à nos cousins italiens (dixit!)), une salade Bavella, faite de sucrine, roquette, poulet mariné et grillé, tome corse, des bonbons Nustrale, farce faite à base de viande de porc nustrale (du pays) et de fromage,

albabonbons

une omelette au brocciu ou à la brousse (en septembre, ce n’est pas la saison du brocciu malheureusement!) et à la menthe, une assiette de charcuteries de porc (… et non pas d’âne, on n’est pas à Arles! (dixit!)), ou encore une tartine du maquis, faite de tomates séchées, de tome corse, de pesto et de vuleta (salaison de joue de porc).

albatartine

Alors, ça, c’est appelés des entrées!

Pour les plats principaux, il y a trois sortes de pâtes (une aux poivrons et olives, une aux gambas et une carbonara), un burger, trois sortes de brochettes (coeur de rumsteck, gigot d’agneau, sauce à la stretta (sauce mijotée à base de vin rouge, ail, concentré de tomates), poulet aux saveurs du maquis) et entrecôte grillée à l’ancienne.

En plus, 7 sortes de pizzas, mais pas proposées ce midi.

En dessert, le yaourt de brebis corsica et sa crème de marron, le fraisier aux canistrelli (biscuits corses), la salade de fruits frais, la mousse au chocolat gourmande, la tarte tatin et glace vanille artisanale, le moelleux chataîgnes et sa boule de glace au brocciu.

albadessert

En version salée, l’assiette de fromages et confiture de figues.

Est-ce que j’ai déjà dit que la Corse c’est le paradis sur terre?

Le grain de sel :

Ben des fois on tombe sur des perles sans les chercher!

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Restaurant l’Alba, Sari-Solenzara, Corse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*