ecu

Restaurant-brasserie l’Ecu, Bulle

Disons-le tout de suite : 14 points au Gault et Millau. Donc à priori c’est bon et c’est un peu cher.

La salle est jolie et assez moderne.

ecusalle

ecusalle2

Le service est celui d’un restaurant gastronomique : efficace, poli, souriant et rapide.

En entrée, quelques plats avec noms à rallonge : Poêlée de ris de veau croustillant et salsifis, mousseline de pomme de terre douce, Escalopes de foie gras poêlées aux poires et sirop d’érable, Marbré de foie gras de canard, chocolat abinao, marmelade de kumquats, Carpaccio de Saint-Jacques, céleri, granny smith.

Côté poissons, Noix de coquilles Saint-Jacques de la rade de Brest, court-bouillon de pommes granny smith, Gambas sauvage snackée à la citronnelle et gingembre, Panaché de poissons et crustacés à la plancha, beurre d’écrevisse, graines de basmati.

Côté viandes, Cuisses de caneton confites aux lentilles vertes du Puy, Epaule d’agneau de lait des Pyrénées braisée, petits légumes, pomme mousseline, Coeur de filet de boeuf, réduction au Merlot, Tartare de boeuf de l’Ecu, coupé au couteau.

Et pour finir en beauté, les douceurs : Crème litchi rose, sorbet thé noir, Tulipe de sorbets maison, Mont-Blanc en macaron, Meringues glacées, crème double ou Assortiment de fromages.

Pour ce midi, nous avons dégusté les raviolis maison aux truffes blanches d’Alba, magnifiquement bons (mais un peu cher pour un plat de pâtes pas très copieux : 46.–)

ecuravioles

et l’assiette de bouillabaisse de l’Ecu, croûtons à l’ail et aïoli, plusieurs sortes de poissons dans une soupe de poissons très savoureuse.

ecubouillabaisse

Le grain de sel :

On paie quand même les points au Gault et Millau : c’est bon, mais c’est cher!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*