Restaurant Le Tsalé, Les Paccots

Vous devez prendre un peu de poids? Ce restaurant de montagne est fait pour vous.

Endroit typique pour touristes

tsalesalle

tsalecloches

ou amateurs de crème et de fromage, le Tsalé propose des plats pour résister au frimas de l’hiver.

Croûtes au fromage, soupe de chalet, fondues au fromage, macaroni à la crème, croûte aux champignons, mais aussi planchette de charcuterie, jambon de la borne et portion de fromage, voilà de quoi tenir pendant la saison froide!

Et pour digérer tout ça, quoi de mieux que des meringues à la crème baquet (épaisse) ou chantilly, des petits fruits ou tartes maison toujours à la crème et en ce mois de novembre, des vermicelles… à la crème.

tsalemeringue

Nous y allons en principe pour manger une soupe de chalet, composée de plusieurs légumes (carottes, poireaux, pommes de terre, céleri-rave), de gruyère, de cornettes et de crème. C’est chaud et c’est bon!

tsalesoupe

En été, une jolie terrasse est installée devant le restaurant. Outre les plats déjà cités, on nous propose aussi quelques plats plus légers comme des salades ou des assiettes de sérac.

Le service en général souriant et rapide devient plus « nerveux » quand c’est plein, ce qui est souvent le cas.

Le grain de sel :

La buvette d’alpage de Saletta, toujours aux Paccots, mais plus haut, est tenue par la même famille et propose le même genre de plat, mais en pleine nature à côté des vaches.

Restaurant Sichuan, Châtel-St-Denis

Après la belle découverture d’un restaurant vietnamien à Vevey, nous avons été tester (et approuver!) le restaurant chinois Sichuan à Châtel-St-Denis. Et la qualité et le goût des plats nous ont autant enchantés.

La décoration intérieure est traditionnelle (pour un restaurant chinois, bien sûr!).

sichuansalle

A part les plats que l’on retrouve normalement à la carte (porc sauce aigre-douce, boeuf croustillant, poulet au basilic ou au curry, nouilles sautées, etc.), on trouve des spécialités comme les cuisses de grenouilles au sel et au poivre, les juliennes de boeuf à la banane ou les crevettes Yu-Siang sur ardoise.

Le canard laqué pékinois se compose de la peau du canard servi avec des crêpes, de deux plats avec la chair et du riz cantonais, et un potage pour clore tout ça. Et pas besoin de le commander à l’avance!

Nous avons dégusté les raviolis grillés, ma foi, très bons,

sichuanraviolis

le boeuf épicé à la cassolette, excellente sauce bien pimentée,

sichuanboeuf

le poulet style sichuan, sauce au goût bien marqué et un peu pimenté,

sichuanpoulet

et le riz cantonais, bien meilleur que ce qu’on peut trouver ailleurs.

sichuanriz

Les épices sont utilisées avec une grande générosité et cela donne une qualité des sauces supérieure à la plupart des restaurants chinois.

Le service est sympa et rapide (bon, la salle n’était pas très fréquentée!).

Le grain de sel :

On a de la chance, c’est tout près de chez nous!

 

 

Restaurant Molino, Vevey

Molino, Molino, les bons petits plats tout chauds!

molinosalle

Bon, on peut le dire tout de suite, malgré que ce soit une chaîne de restaurants, la qualité est là! On y a déjà été plusieurs fois et on a toujours bien mangé et on a (presque) toujours été bien servis.

La carte propose les traditionnels plats italiens comme des antipastis, des pâtes et risottos, des pizzas et foccacias, des viandes comme la tranche de veau panée, servie avec son petit risotto au parmesan, qui a recueilli tous les suffrages,

molinotranchepanee

ainsi que divers poissons.

Goutées au menu du jour, les crespelles aux épinards et ricotta à la sauce tomate n’étaient pas mal non plus.

molinocrespelles

En saison, une jolie terrasse nous accueille au coeur de la belle ville de Vevey.

 

Le grain de sel :

A notre dernière visite, on a constaté un véritable effort concernant le service.

Café-restaurant de Plan-Cerisier, Martigny-Croix

Nous allons dans ce restaurant au moins une fois par année, comme en pèlerinage, pour y manger la brisolée.

Et attention, ici, elle est royale! C’est-à-dire que les châtaignes, au demeurant fondantes et avec un très bon goût, les fromages (huit sortes quand même!), le jambon cru, le petit lard sec, les divers fruits et les tartes maison sont à volonté. Tout ça servi en buffet, c’est très convivial.

plancerisierviande

plancerisierfromages

plancerisierassiette

plancerisiertartes

Pour ceux qui n’apprécient pas trop la châtaigne, on peut choisir par exemple le rösti aux champignons,

plancerisierroestis

la croûte au fromage, toutes sortes de fondues, l’assiette du Mazot (charcuterie et fromages), le risotto aux bolets ou la viande sur ardoise.

Le restaurant est disposé sur deux étages : en bas, le café et au premier étage, une grande salle mansardée.

plancerisiersalle

Les petites rues étroites pour accéder à ce restaurant, ainsi que le parcage pas toujours facile (avec tout ce monde qui aime la brisolée!), ne nous empêchent pas de nous y rendre avec plaisir.

La vue sur Martigny est magnifique, même de nuit,

plancerisiervue

et la terrasse est très jolie, bien qu’on ne puisse pas en profiter en cette saison.

plancerisierterrasse

En repartant, pourquoi ne pas acheter un petit produit du Valais (sirop, eau-de-vie, confiture, jus de fruits)?

plancerisierproduits

Les serveuses sont des plus sympas, souriantes et attentives au besoin des clients.

Le grain de sel :

Ben on y retournera l’année prochaine!

 

Qi-Lin, Ayer

Nouvellement arrivé à Ayer, petit village en-dessous de Zinal, ce restaurant chinois est le bienvenu.

Seul restaurant à Ayer (à part le Le Cholaïc, à Mission, un peu plus bas) et seul restaurant chinois dans la région, sans descendre jusqu’à Sierre.

Installé dans l’ancien Hôtel Rothorn, le restaurant a été largement rénové et dispose d’un café, d’une salle de restaurant, d’une petite épicerie-cave et d’une terrasse le long de la route (bon, en général, y a pas trop de trafic!).

qilinsalle

A la carte, des plats traditionnels chinois, avec des mets plus « spéciaux » comme le filet de lièvre sauce à l’ail, le poulet « Kung-Po », les quenelles de moules sauce à l’ail ou le boeuf « Tie-Ban ». Le canard laqué pékinois est à commander, pour 2 personnes, 2 jours à l’avance.

Le choix du jour : les raviolis grillés, pas très grillés, mais super bons,

qilinraviolis

les côtes de porc laquées, très bonnes itou,

qilincotesporc

le potage aigre-piquant manquait de goût et de piquant,

qilinpotage

les beignets de crevettes avaient plus de pâte que de crevettes,qilincrevettesbeignets

le boeuf « Sichouan », plat très goûteux avec des légumes, un peu piquant,

qilinboeufpiquant

le boeuf croustillant, bien réussi,

qilinboeufcroustillant

le poisson au sésame, là aussi, un peu trop de pâte par rapport au poisson,

qilinpoisson

les délicieuses crevettes aux légumes,

qilincrevettes

le riz « Yangzhou » (sorte de riz cantonais), bien aussi.

qilinriz

La carte est bien faite, en proposant une photo de chaque plat, ce qui facilite le choix.

Le service est correct et professionnel, bien que les serveurs ne sachent pas tous le français. Le patron, très sympa, vient nous saluer en passant et nous offre le café.

Côté prix, les menus de la semaine sont très abordables. Entrée, plat et café de 16.– à 19.–. A la carte, les prix ne sont pas très élevés non plus.

qilinaddition

 

Le grain de sel :

Ben, c’est cool d’avoir de l’exotisme dans le val d’Anniviers! Jolie découverte.

Un autre Qi Lin à Chippis.

qilinvue
Vue à côté du restaurant