Auberge de Vouvry, Vouvry…

Situé le long de la route cantonale, l’Auberge de Vouvry a une belle et grande façade qui personnellement me donne envie de m’y arrêter, avec un parterre bien fleuri.

aubergevouvryfleurs

Cette fois, c’est fait !

La salle est jolie, malgré une déco un peu froide avec des chaises métalliques.

aubergevouvrytable

Quelques caisses de vins vides séparent certaines tables.

aubergevouvrycaisse

Sur les murs les traditionnelles ardoises de suggestions de plats ou de vins.

Passons aux choses sérieuses en parlant de ce qui nous intéresse vraiment dans un restaurant!

En entrée, on nous propose la cassolette de gambas aux épices et à la coriandre,  la terrine de campagne aux raisins, pistaches et chutney de figue, la salade de dent-de-lion, lardons, oeuf, croûtons (aussi en plat), les asperges de Saxon mayonnaise ou vinaigrette (également en plat).

Quelques poissons du lac comme la féra à l’ail des ours, les filets de perche (normal…) ou pour les crustacés, les spaghetti aux gambas et poivre de Cayenne.

Côté viande, un bon choix de plats bien différents comme la piccata de volaille à la moutarde, l’entrecôte de boeuf sauce au choix, le tartare de boeuf, le sauté de rognons de veau à l’échalote, la souris d’agneau confite au curry ou la blanquette de veau à l’ancienne. Il y en a pour tous les goûts.

Quelques plats qui prennent plus de temps de préparation sont aussi proposés, comme par exemple le ris de veau poêlé à la verveine et granny smith, la langoustine aux asperges et agrumes à la vanille, les filets de sole en goujonnette aux morilles ou encore le canard de Challans au cacao et poivre de Sichuan. Tout un programme!

Pour les douceurs, une tarte maison, une île flottante, une crème brûlée à la lavande, une coupe de fraises et quelques glaces.

Nous avons choisi les asperges mayonnaise en plat, avec une petite assiette de jambon cru. Les asperges sont évidemment très bonnes vu qu’elles viennent du Valais! Par contre, il y avait beaucoup de beurre et surtout beaucoup de sel. Nous avons dû faire changer celles qui étaient vraiment immangeables. Ce qui a été fait plus que généreusement et cette fois, c’était nettement moins salé.

aubergevouvryasperges

Au service, du personnel sympa et professionnel.

Le grain de sel :

Ben on ne restera pas sur une mauvaise impression, vu la belle carte proposée. Le cuisinier a le droit d’être amoureux (mais pas trop souvent)!

KJU, Vevey

Le KJU ou le Q est un lieu où on peut manger, boire, écouter de la musique (tout en mangeant ou en buvant…) et danser grâce à un DJ et un saxo (en tout cas ce soir-là!).

La cuisine (je l’avoue, j’ai été un peu étonnée vu le concept!) est excellente.

 

Tous ces plats sont délicieux.

La décoration est sympa et envoûtante… (jeu de mots!), mêlant l’ancien et le contemporain, l’exotisme et le sapin de nos forêts..

 

Pour digérer ce bon repas, direction le dancefloor où nous attendent le DJ et le saxophoniste. Un bon moment aussi!

Bon, maintenant, parlons de ce qui n’allait pas!

Le service n’est pas terrible et franchement pas rapide. Il faut presque se battre pour obtenir un serveur qui du coup n’est pas très souriant (pour la plupart, mais pas tous quand même…).

Et vers 23h., le bar (et le coin-fumeur, donc dehors!) se remplit de mâles qui cherchent visiblement une femelle pour la soirée. Et pas très subtilement en plus…

Le grain de sel :

Il faut y aller en équipe pour y faire la fiesta…

 

 

La Vache Gourmande, Briey, Chalais

Les publicités sur les sets de table, ça sert quand même à quelque chose. Après l’Armailli à Clarens, c’est le deuxième restaurant qu’on teste grâce à ce support publicitaire.

Ce restaurant se trouve en-dessus de Sierre quand on monte à Vercorin. Depuis Zinal, en passant par Grimentz, c’est à environ une demi-heure si vous conduisez comme mon mari, en vous faisant plaisir… Sinon c’est plus long.

De l’extérieur, c’est tout mignon et on imagine qu’en été, la terrasse doit être très sympa.

vachegourmandefenetre

vachegourmandevache

L’intérieur est aussi biquet avec évidemment des vaches un peu partout.

vachegourmandesalle

Très bon accueil et bon service. Ici, pas d’hommes pour faire la cuisine ou servir. Que des femmes! C’est assez rare pour être souligné.

La carte nous propose en entrée des os à moëlle, des escargots, une crème brûlée salée et du foie gras maison.

En plat,  des tripes gratinées, une entrecôte beurre maison, une fondue au fromage et des fondues de viande (Bacchus, chinoise, anniviarde).

Ici, on pense aussi aux végétariens avec une omelette et sa salade ou des pâtes sauce du jour.

Pour les desserts, crème brûlée (sucrée…), coulant au chocolat, panna cotta et café gourmand.

A part la carte, il y a aussi les suggestions de saison comme la crème de courge, le boudin avec sa compote de pomme et sa purée, les rognons de veau, sauce moutarde, ou les moules marinières ou à la crème.

Le choix du jour : entrecôte beurre maison. La viande est un peu dure (la vache gourmande a beaucoup gambadé pour brouter!) et le beurre maison ressemble furieusement à un beurre industriel.

vachegourmandeentrecote

Les moules à la crème, magnifiquement préparées, mais un peu salées.

vachegourmandemoules

Les frites (maison!) sont certainement le meilleur « plat » du repas.

vachegourmandefrites

Mon mari le gourmand prend le café gourmand… pour le dessert. Un bon équilibre entre fruits (compote de pomme, abricot à l’eau-de-vie) et le chocolat (brownie, fondant).

vachegourmandedessert

Le service des plats est un peu long.

Le grain de sel :

Si l’occasion se présente, nous irons tester la terrasse l’été prochain.

 

XIII Cantons, Châtel-St-Denis

A notre arrivée vers 21 heures, ce restaurant situé au coeur de Châtel-St-Denis est archi-plein et très bruyant. C’est un cercle vicieux : si on veut se faire entendre, on doit presque crier!

Malgré tout ce monde, le service est rapide et sympa. On essaye donc de se détendre et de passer un bon moment.

A la carte, quelques propositions de chasse (saison oblige!), des plats « fraîcheurs du XIII » (feuilleté au morilles et salade mêlée… et des salades), 8 sortes de tartares, 13 sortes de burgers, 22 sortes de pizzas…

Malheureusement pour moi, je choisis le feuilletés aux morilles et sa salade mêlée. Déjà, la présentation du plat ne donne pas envie. En plus, le feuilleté est recouvert de crème de vinaigre balsamique! En « déco », deux tranches de lard grillées et complètement sèches. Pas bon du tout, j’en laisse bien la moitié.

treizecantonsmorilles

(Désolée, la photo est floue, mais je voulais vous montrer la tronche du plat!).

Malgré ma plainte au serveur, le cuisinier ne daigne pas venir et prétend que le goût sucré vient du porto qu’il a mis dans la sauce!

Bon, pour le plat de mon mari, hamburger BBQ, c’est pas mieux. Le pain, prétendument fait maison, n’est pas terrible, le fromage n’est même pas un chouia fondu et les frites ont dû être cuites au moins 3 fois.

treizcantonshamburger

Peut-être qu’en raccourcissant un peu la carte, ils pourraient se concentrer sur la qualité.

Le grain de sel :

C’est pas grave, il y a assez d’autres restaurants!

 

 

Restaurant de la Croix, La Croix-sur-Lutry

Restaurant italien super sympa avec un patron sympa, des serveurs sympas et de la cuisine italienne sympa.

lacroixsalle

J’y ai mangé des pâtes au safran et aux écrevisses juste trop bonnes!

Ce jour-là je ne sais pas ce qui est arrivé! La pizza faite dans un moule ressemblait à une pizza de boulangerie (avec la pâte épaisse sur les bords)

lacroixpizza

et la lasagne, cuite dans le four à pizza, est servie dans une assiette au lieu du bon petit ramequin qui tient bien au chaud-brûlant. Donc, c’est vite froid. En plus, la pâte était trop cuite.

lacroixlasagne

Le grain de sel :

Ben là on est obligés de retourner. C’était tellement bien les premières fois.