aubergeill

Auberge de l’Ill, Illhaeusern, France

C’est le restaurant 3 étoiles de l’hôtel des Berges, situé dans une maison proche de celui-ci.

illallee

L’extérieur est tout aussi magnifique que celui de l’hôtel, avec de jolies terrasses au bord de l’Ill.

L’intérieur est composé de plusieurs salles de restaurant et de petits salons cosy, tous décorés différemment.

aubergeillsalon

aubergeillpetitsalon

Nous étions placés dans une petite salle ambiance « reine des neiges ».

aubergeilltable

Comme dans tous les grands restaurants, un nombre impressionnant de serveurs sont là pour satisfaire nos désirs (culinaires!).

Passons à la carte! Vous allez tous saliver!

En entrée, la terrine de foie gras d’oie, le maki de caille entre Illhaeusern et Tokyo, l’assiette végétale et l’oeuf à la neige ou encore la salade de tripes aux fèves et foie d’oie.

En propositions poissons et crustacés, le saumon soufflé « Auberge de l’Ill », la mousseline de grenouilles « Paul Haeberlin », le homard rôti aux morilles, la lotte cuite légèrement laquée, raviole de chou et gambas, sauce épicée au lait de coco ou le croustillant d’anguille fraîche et fumée, escargot poêlé, émulsion au saké et wasabi.

Côté viandes et volailles, la volaille de Bresse rôtie à la broche, le carré d’agneau rôti, l’entrecôte double de boeuf Black Angus, la noix de ris de veau en fausse bouchée à la reine, le carré de cochon rôti ou la côtelette de pigeon au chou et aux truffes.

Pour les desserts, l’assortiment de sorbets aux fruits, la poire Belle-Hélène, le vacherin glacé, le gâteau de rhubarbe ou le soufflé chaud à la bergamote.

Nous avons dû faire un choix parmi toutes ces bonnes choses!

La dégustation commence dès l’apéritif avec un maki de poulpe, une crème brûlée au foie gras et une chouquette salée.

aubergeillamusebouche

En guise de mise en bouche, une lotte en croûte de pain, crème citron vert et betterave.

aubergeilllotte

Pour la suite, en entrée, le tourteau aux agrumes, gelée de crustacés et son cornet, un monde de saveurs et de textures différentes (dans un plat un chouia kitch!)

aubergeilltourteau

et les langoustines rôties sur une soupe de courgette froide, légèrement parfumées à la menthe et tandoori, un pur délice et de magnifiques couleurs.

aubergeilllangoustine

Passons aux choses sérieuses avec le plat principal! Le filet de turbot poêlé, mousseline de chou fleur et (généreux!) caviar Pétrossian aux noisettes, ben, ça se mange tout seul!

aubergeillturbot

et la truffe sous la cendre. C’est une grosse truffe entourée d’une préparation à la viande et de pâte frite. Etonnant!

aubergeilltruffe

aubergeilltruffe2

Et pour se désaltérer, rien de mieux qu’un Bandol Domaine d’Ott!

aubergeillbandol

Pour le dessert, je n’ai pas eu le temps de prendre la photo de la pêche Haeberlin, pochée et servie avec une glace pistache. C’était trop bon!

Et petites mignardises pour clore tout ça, carré à la noix de coco, tartelette citron, madeleine, macaron et tuile.

aubergeillmignardises

Le restaurant existe depuis plus de 150 ans et il est fréquenté par beaucoup de célébrités, par exemple Johnny Hallyday, Sébastien Loeb ou Mika.

aubergeilltableau

Le grain de sel :

Même les toilettes méritent d’être visitées!

aubergeilltoilettes2

aubergeilltoilettes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*